Domaine Boris Champy

Désolé, vous n'avez pas l'âge légal pour visiter ce site

Alcohol abus is dangerous for your health. Please drink responsibly. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Consommer avec modération.
Menu

Accueil

Nantoux – le 30 Janvier 2019

Didier et Joëlle Montchovet, fondateurs en 1984 du domaine bourguignon éponyme, annoncent la cession de leur domaine à Boris Champy. Une transition douce sera assurée pendant la cession du Domaine, pionnier de la biodynamie depuis 30 ans et installé à Nantoux dans les Hautes-Côtes de Beaune.

Le Domaine Montchovet, pionnier de la biodynamie en Bourgogne

Dès le début des années 1980 Didier Montchovet a pratiqué sur son domaine de 12 ha une viticulture biologique et biodynamique (certifié Demeter). En 40 ans et tout comme d’autres pionniers, il a inspiré de grands domaines et montré la voie d’avenir que constitue une viticulture respectueuse des hommes et de leur environnement.

Sans successeurs, Didier et Joëlle Montchovet ont souhaité transmettre leur entreprise et surtout la philosophie qui l’a animée depuis 1984. C’est une passation en douceur qui a commencé de manière informelle durant les vendanges 2019 auxquelles Boris Champy a participé.

Boris Champy, vigneron et bourguignon d’adoption au parcours multiple

Né en 1974, Boris Champy est champenois d’origine. Œnologue (diplômé en 1996), il travaille tout d’abord 10 ans dans la Napa Valley en Californie (Dominus, Famille Moueix). Il est ensuite directeur technique de la maison familiale Louis Latour puis plus récemment Régisseur du Clos des Lambrays (propriété de Bernard Arnault, LVMH).

De multiples rencontres durant ces années formatrices lui ont permis de développer non seulement un savoir-faire complet de la vigne au vin mais aussi un tempérament entrepreneur qui le pousse aujourd’hui à réaliser ce projet.

Il a aussi été président de l’ODG Corton et Corton-Charlemagne et initiateur de l’association « Paysage de Corton », une approche collective de protection de l’environnement regroupant les vignerons de la fameuse colline. C’est aussi un triathlète accompli et un grand marcheur, avec notamment le parcours Dijon-Saint Jacques de Compostelle à pied.

Les Hautes-Côtes de Beaune, un terroir d’altitude à fort potentiel pour développer l’agro-écologie

Boris Champy déclare : « Je pense qu’il y a un potentiel qualitatif très important dans les Hautes-Côtes, qu’il faut continuer de développer. Mon objectif sera de mettre en avant les lieux-dits, valoriser les microclimats, les différentes expositions. Ce terrain de jeu est passionnant. En altitude, dans les collines et vallons, nous allons pratiquer une viticulture un peu en décalage de celle de la grande côte viticole. Nos parcelles sont des ilots de biodiversité : de multiples « clos » avec bien entendu de superbes vignes cultivées et certifiées en biodynamie depuis des décennies, mais aussi des arbres, des haies vives, des murs et meurgers, des fruitiers…nous avons une approche holistique, une vue d’ensemble de notre territoire en agroécologie. Nous allons rechercher de la fraîcheur et de la personnalité dans nos vins.»

Le Domaine Monchovet, informations clés

  • Créé en 1984 par Didier et Joëlle Montchovet
  • 12 ha principalement sur Nantoux, Beaune, Pommard
  • Certifié Demeter pour sa viticulture en biodynamie
  • 4 employés